• defimaginepro

1001 fontaines : rendre l'eau accessible à tous



Depuis 16 ans, l'ONG 1001fontaines œuvre pour l'accès de tous à une eau potable sûre. En 2019, elle s'est vu décerner le label "Solar Impulse Efficient Solution" et a ainsi intégré le cercle des 1000 solutions qui changent le monde.

Comme nous l'explique Alise André, responsable des partenariats, "la mission de 1001fontaines est d’inspirer et déployer un modèle entrepreneurial permettant aux populations les plus vulnérables de produire, de façon autonome et durable, une eau de boisson saine. " Grâce à elle, découvrez en détail la création, le fonctionnement, l'impact mais aussi les objectifs de cette ONG dont le travail contribue à la réalisation de 9 des 17 Objectifs du Développement Durable des Nations Unies.



Quand et comment l'ONG 1001 fontaines a-t-elle été créée ?


"L’eau impropre à la consommation tue aujourd’hui une personne toutes les 7 secondes. Malgré les progrès réalisés au cours des 20 dernières années, ⅓ de la population mondiale est toujours privé d’eau potable. Les plus vulnérables face aux maladies liées à l’eau sont les populations rurales isolées des pays en développement. Au Cambodge, près de 80% de la population vit en milieu rural, dont une majorité n’a pas accès à une eau de qualité satisfaisante pour la boisson et les besoins indispensables du quotidien.

C’est dans ce contexte qu’en 2004, Chay Lo, ingénieur cambodgien, François Jaquenoud, ex-partenaire Accenture, et Virginie Legrand, bénévole chez Enfants du Mékong, ont fondé 1001fontaines, avec l’objectif d’améliorer durablement la santé des villageois en créant sur place des capacités de production d’eau saine."

Comment fonctionnent les Water Kiosks ?


"1001fontaines installe des petites usines de traitement d’eau, les Water Kiosks, dans les villages. Grâce à une technologie de filtration aux UV alimentée par énergie solaire, les Water Kiosks permettent de purifier rapidement les eaux disponibles localement dans les mares, lacs, rivières ou puits. La méthode de purification utilisée est adaptée aux réalités du terrain, grâce à des prélèvements d’eau brute pour tester la composition de l’eau, qui peut varier en fonction du pays et du terrain de construction du Water Kiosk. Le cœur du système de purification reste cependant le même : des micro-filtres et une lampe à rayonnement UV, méthodologie connue pour éliminer les contaminants bactériologiques. Le pré-traitement de l’eau inclut une cuve de floculation, un filtre à sable et un filtre à charbon actif, ainsi qu’un filtre résine si l’eau présente une forte concentration en minéraux.


Le système de distribution de l’eau potable en bonbonnes de 20L permet de garantir la qualité de l’eau jusqu’au point de consommation. Cette qualité est régulièrement contrôlée et est conforme aux standards internationaux de l’OMS."

Par qui ces Water Kiosks sont-ils gérés ?


"1001fontaines recrute, forme et accompagne des entrepreneurs locaux auxquels nous confions la gestion des Water Kiosks, qui deviennent des micro-entreprises sous franchise sociale. Ces entrepreneurs « franchisés » assurent toute la chaîne de production et de distribution d’eau potable.


En 2013, une Académie des Entrepreneurs a été créée au Cambodge pour renforcer la formation des entrepreneurs locaux grâce à un programme autour de 4 thèmes : la qualité de l’eau, la vente et le marketing, la finance ainsi que l’esprit d’entreprise. Après avoir été optimisée au Cambodge, l’Académie des Entrepreneurs a été répliquée à Madagascar en 2016, puis au Myanmar et au Vietnam en 2019.


L’eau de boisson produite est vendue et livrée aux villageois au prix d’environ 2 centimes d’euro le litre afin d'être accessible aux plus vulnérables. Les produits de ces ventes permettent aux entrepreneurs locaux de tirer des revenus de leur activité, et de consacrer 20% de leur chiffre d’affaires aux services rendus par une plateforme régionale créée par 1001fontaines pour assurer le suivi et la maintenance du Water Kiosk, le contrôle continu de la qualité de l’eau produite, et l’accompagnement de l’entrepreneur."


En quoi consiste le programme "Water in School" et comment fonctionne-t-il ?


"Les enfants sont les premières victimes de l’eau impropre à la consommation, maladies diarrhéiques notamment.

En 2008, 1001fontaines a donc décidé de lancer le programme “Water In School”. Le principe est de distribuer de l’eau potable gratuitement dans les écoles des villages où des Water Kiosks ont été construits. Grâce aux dons, les entrepreneurs sont subventionnés pour livrer chaque jour l’eau gratuitement. Le programme n’est financé que lorsque l’entrepreneur a atteint son équilibre économique, soit trois à quatre mois après le lancement du Water Kiosk. Le programme ne dépasse jamais 20% de son chiffre d'affaires et permet à l’entrepreneur de renforcer son ancrage dans la communauté.


En 2020, 23 millions de litres d’eau ont été distribués dans 864 écoles au Cambodge, à Madagascar, au Myanmar et au Vietnam, permettant à 290 000 enfants de boire une eau de boisson saine quotidienne."



Comment le projet sur le premiers site pilote au Cambodge a t-il été mis en place ?


"Le Cambodge est le premier pays d’intervention de 1001fontaines dont les projets ont débuté vers Battambang, en 2005. Dans ce pays, plus de 6.3 millions de personnes n’ont pas accès à l’eau potable.


1001fontaines s’appuie sur Teuk Saat 1001, son ONG cambodgienne partenaire créée en juillet 2007. Le territoire d’intervention de cette ONG s’est progressivement étendu, passant de 4 provinces en 2005-2008 à 19 en 2019, le pays comptant 25 provinces au total. Les 255 Water Kiosks en activité en 2020 couvrent un marché de plus de 2.5 millions d’habitants, représentant 25% de la population rurale du Cambodge.


Au Cambodge, 1001fontaines travaille en lien étroit avec les autorités publiques locales. Le ministère du développement rural au Cambodge confère à Teuk Saat 1001 la légitimité de travailler avec les représentants locaux.

Les autorités communales jouent un rôle de « facilitateur » pour l’implantation du projet, notamment lors du recrutement des micro-entrepreneurs, mais aussi pour l’identification de points de revente au sein de la commune, ou encore pour l’organisation de réunions de sensibilisation conjointes avec l’équipe locale du projet, dans le but d’assurer l’implication de l’ensemble de la commune dans le projet de construction du Water Kiosk. De plus, à chaque inauguration d’un Water Kiosk, Teuk Saat 1001 crée un comité de l’eau regroupant des acteurs locaux afin d’assurer la légitimité et la crédibilité de notre activité au sein de la communauté, et de renforcer la sensibilisation des populations aux enjeux de l’eau potable."


Comment s’est déroulée la réplication du modèle à Madagascar ?


"En 2008, après trois ans d’expérimentation de son modèle au Cambodge, 1001fontaines a fait le choix de lancer une approche similaire à Madagascar, un pays au contexte socioculturel très différent mais où la problématique de l’accès à l’eau est prégnante, notamment en zone rurale. Madagascar fait partie des pays les plus pauvres au monde. 72% de la population rurale n’a pas accès à une source d’eau dite améliorée.


Cette démarche de l’association avait pour but à la fois de démontrer le caractère « réplicable » de l’approche de 1001fontaines, mais aussi de permettre à de nouveaux bénéficiaires de profiter d’une solution durable d’accès à l’eau. Une première phase pilote a ainsi été mise en œuvre et a permis la construction de 7 stations en zone rurale permettant à 10 000 personnes d’avoir accès à une eau de boisson saine.


Face au constat que la réplication du modèle rural conçu au Cambodge ne pouvait mener à un modèle durable à Madagascar, la décision a donc été prise d’étendre notre présence aux zones périurbaines de Tamatave, où les populations vulnérables n’ont aucune solution d’accès à une eau potable et abordable, et dont la densité, plus élevée, pourrait conduire à de meilleures ventes d’eau potable pour les entrepreneurs.


En 2014, le projet est passé au stade supérieur avec la création d’une entité locale dédiée, l’ONG Ranontsika, maître d’oeuvre de 1001fontaines à Madagascar. 4 nouveaux Water Kiosks ont été créés à Tamatave, agissant uniquement comme des points de vente, dans le but de générer des économies d’échelle tout en s’adressant à un grand marché."



Quel est aujourd'hui l'impact de votre ONG ?


"En 16 ans, nous avons fait le POC (Proof Of Concept) d’un modèle pérenne d’accès à vie à l’eau potable pour les populations les plus vulnérables. Nous avons prouvé notre impact sur la santé, l'éducation, l'autonomisation des populations locales et l’environnement. Depuis cette année, nous sommes la première ONG à avoir déployé une solution 100% pérenne de Water Kiosks.


Ce sont aujourd’hui 850 000 villageois qui bénéficient d’une eau de boisson saine quotidienne à un prix abordable. Depuis 2005, 275 Water Kiosks ont été construits et 850 emplois ont été créés, dont 33% sont occupés par des femmes. L'objectif de 1001 fontaines est ainsi d’enclencher un cercle vertueux de développement, en améliorer la santé publique, dans une démarche de développement durable et d' inclusion."

Quels sont vos projets et objectifs pour les années futures ?


"L’ambition de 1001fontaines est d’atteindre 8 millions de bénéficiaires d’ici 2030, en déployant son modèle à grande échelle au sein de ses pays d’intervention existants, mais aussi dans de nouveaux pays.

Au Cambodge, 1001fontaines a atteint l’autonomie financière de son partenaire local Teuk Saat 1001 fin 2020 et l’objectif est, d’ici 2025, de continuer le déploiement des Water Kiosks jusqu’à couvrir 100% des communes de plus de 10 000 habitants.


1001fontaines envisage également de mener des actions de plaidoyer au cours des prochaines années pour valoriser la résilience et l’impact de son modèle, notamment sur les enjeux liés à l'eau et aux changements climatiques.

Nous allons, par ailleurs, renforcer nos actions de sensibilisation des communautés locales à l’importance de la consommation d’une eau potable, et aux bonnes pratiques d’assainissement et d’hygiène, comme un lavage des mains réguliers. Ces actions de sensibilisation ont pris d’autant plus de sens en 2020 avec la crise sanitaire mondiale du Covid-19. "



Comment peut-on vous aider ou vous soutenir ?


" Le soutien des donateurs et partenaires est indispensable pour permettre à toujours plus de personnes de bénéficier d’un accès pérenne à l’eau potable.

Il existe de nombreux moyens d’agir avec nous, adaptés aux attentes de chacun !

-Faire un don sur notre site internet : 1001fontaines.com

-Organiser un événement de collecte sur my.1001 fontaines.com à l’occasion d’un anniversaire, d’un défi sportif ou d’une naissance

-Ouvrir votre réseau en organisant un apéro Webinar présentant 1001fontaines


Pour les entreprises, 1001fontaines peut vous aider à donner corps à votre engagement sociétal et à concrétiser votre impact social à travers plusieurs possibilités à co-construire ensemble : Produit-partage / Microdon / Arrondi sur salaire / Événement, webinar...


Vous pouvez aussi nous aider en parlant de nous et en relayant nos articles et actualités à votre entourage et sur les réseaux sociaux !"

Pour en savoir plus vous pouvez contacter Alise André : alise.andre@1001fontaines.com


Merci encore à Alise André pour cette interview !


Le saviez-vous ? : Le 22 mars, c'est la Journée mondiale de l'eau. Il s'agit d'une journée internationale instituée par l'ONU en 1993 afin de mettre en lumière les inégalités d'accès à l'eau.


Article réalisé par Anaïs





150 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout