• defimaginepro

Interview de Laurine, infirmière

Mis à jour : 29 avr. 2020

Laurine, qui est infirmière, a accepté de nous en dire un peu plus sur son métier. Voici son interview particulièrement intéressante et inspirante en cette période !

Comment devenir infirmier ?

"Pour devenir infirmier, il faut compter trois ans de formation dans un institut de formation en soins infirmiers : IFSI, après l'obtention de son baccalauréat. Aujourd'hui, le concours infirmier n'est plus d'actualité. La sélection se fait principalement sur parcoursup et sur dossiers."

En quoi consiste ton métier ?

"Ce métier d'infirmier consiste à accompagner des personnes malades allant de nouveaux nés à personnes âgées, en assurant une prise en charge complète de leur pathologie, tant au niveau physique, psychique que social. Etre infirmier peut se résumer à un travail en collaboration avec les médecins, aides-soignants, les psychologues, kinésithérapeutes, orthophonistes, diététiciens, assistantes sociales mais aussi les familles et bien d'autres encore. Cette collaboration permet d'apporter une prise en charge pluridisciplinaire.

C'est un métier dans lequel il faut faire preuve d'écoute, de savoir vivre, de respect, d'empathie et surtout de flexibilité. C'est un métier qui rime avec "adaptation" !

Chaque jour est différent, chaque prise en charge est différente et chaque patient vit différemment son hospitalisation. C'est pour cela qu'il faut adapter son discours, sa voix, ses soins, en fonction de la personne que nous prenons en soins. En effet, les explications données à un adulte lambda et à une personne ayant des troubles cognitifs ne seront pas données de la même manière. Il faut savoir s'adapter tout le temps.

C'est un métier où il faut être à l'aise dans ses baskets, parce que le nombre de kilomètres à la journée est assez élevé !"

Pourquoi as-tu décidé d'être infirmière ?

" Pourquoi avoir choisi ce métier ? Très bonne question !

Plus jeune je n'envisageais pas d'être infirmière mais plutôt professeur des écoles et puis, avec le temps, les échanges avec mes amis, ma famille et les stages durant ma scolarité m'ont fait changer d'avis. J'ai fait plusieurs recherches sur ces différents métiers et puis je me suis dit pourquoi pas ! Alors j'ai enchaîné les recherches pour savoir comment devenir infirmière et j'ai suivi le parcours pour obtenir mon diplôme d'infirmière diplômée d'Etat."

Qu'est-ce que ce métier t'apporte ?

"Ce métier m'apprend chaque jour de nouvelles choses. On apprend tous les jours dans ce métier, tant au niveau des maladies, des soins techniques et des soins moins techniques. En effet, les protocoles de soins évoluent et se modifient "très" souvent. On apprend également "de l'autre". C'est un métier dans lequel nous sommes constamment avec des personnes humaines. Nous prenons en charge des humains et chaque patient à une vie qu'il faut savoir prendre en compte dans les soins. C'est pour cela qu'il est important d'élaborer une relation soignant-soigné, tout en restant professionnel et en gardant une "juste distance".

Je dirais que ce métier m'apporte au niveau relationnel, au niveau intellectuel mais également sur moi-même !"

Quelle est la chose qui t'as le plus marquée dans ton parcours ?

"Dans mon parcours en tant qu'étudiante infirmière, j'ai été marqué par la capacité qu'ont les soignants à "tout donner" pour mettre en place des moyens permettant les meilleures prises en charge auprès des patients. J'ai notamment été marquée dans certaines équipes, par cet esprit d’entraide permettant une cohésion d'équipe formidable !"

Quelles sont les difficultés que tu rencontres particulièrement pendant cette période de coronavirus ?

"Pendant cette période compliquée due au coronavirus, les difficultés que j'ai pu rencontrer sont surtout liées à un problème matériel, se traduisant par un manque de masques, de gants, de blouses malgré les nombreux efforts faits par l'Etat."

Quels conseils donnerais-tu à quelqu'un qui veut devenir infirmier ?

"Les conseils pouvant aider un futur soignant seraient de toujours agir en fonction de ses valeurs, de ne pas oublier que nous travaillons auprès d'êtres humains, savoir lâcher prise, savoir donner le relais, ne pas abandonner, persévérer lors des stages, faire preuve d'intérêt pour le métier et donner du sens à ce que l'on fait et surtout être conscient que c'est un métier comme d'autres, qui peut être épuisant au niveau physique mais surtout au niveau mental. Il faut également savoir mettre une barrière entre sa vie personnelle et professionnelle. De plus, il faut être conscient que les moyens avec lesquels nous travaillons ne sont pas toujours adaptés et que le manque de personnel et de matériel est une réalité.

Pour finir, je dirais qu'être infirmier ne se résume pas seulement à porter une blouse blanche, distribuer des médicaments, faire des piqûres, changer des protections mais c'est également essayer d'apporter un peu de soleil chez une personne hospitalisée."



Merci encore à Laurine !


Interview d'Anaïs


212 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout