• defimaginepro

Interview de Mathieu Debordes, musicien professionnel

Mathieu Debordes nous en dit plus sur son métier de musicien professionnel. Il nous explique notamment comment il vit la situation actuelle ! Il nous invite également à passer un confinement musical.

Quel est ton métier ?

"Je suis pianiste et arrangeur c'est-à-dire que je joue dans plusieurs groupes de musique et que je travaille avec eux pour orchestrer et réaliser leurs morceaux."


Comment as-tu choisi ce métier ?

"J'ai choisi ce métier lorsque j'étais au collège. Je ne me souviens plus exactement à quel moment mais sûrement lorsque le côté un peu rébarbatif et ennuyeux des cours de piano a laissé place au plaisir de jouer avec d'autres musiciens et au bonheur de découvrir de très grands artistes !" 


Quelles études as-tu faites ? "Je me suis inscrit à l’école de musique de Parthenay puis au Conservatoire National de Région de Poitiers. Ensuite, j’ai suivi des cours au conservatoire du 9ème arrondissement de Paris. "


Que fais-tu exactement ?

"Depuis 12 ans environ, mon activité principale  est de faire des concerts et d'enregistrer des albums. J'en fais une bonne centaine par an essentiellement en France. Cependant, j'ai également eu l'occasion d'aller jouer à l'étranger notamment au Canada, en Russie, en Pologne ou en Espagne."


Quel est ton style de musique ?

"Je suis pianiste de jazz. J'ai découvert ce style de musique sur une cassette quand j'étais adolescent. Ça a été le coup de foudre."


Que fais-tu pendant le confinement ? Arrives-tu à continuer à travailler ?

"Aujourd'hui, depuis quelques semaines, les concerts sont évidemment annulés mais comme beaucoup de mes collègues musiciens, je continue à travailler mon instrument tous les jours et j'ai eu l'occasion d'enregistrer quelques vidéos soit seul soit à distance avec d'autres musiciens. C'est une nouvelle manière de partager ma musique qui est très intéressante."


Comment vois-tu ton activité après le confinement ?

"L'avenir est assez incertain pour nous. Cependant, nous savons aussi que lorsque cette crise sera passée, les gens auront besoin et envie de vivre des moments culturels et de se rendre à des concerts c'est pourquoi je garde le moral !"


Ce confinement est-il, dans une certaine mesure, source d’opportunité ?

"Ce confinement, c'est aussi l'occasion de voir notre métier différemment et d'accorder plus d'importance et de temps à une musique plus personnelle et être moins dans l'urgence du calendrier !"


Merci encore à lui pour son partage !


Interview d'Anaïs

141 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout